Investir en EHPAD en Censi-Bouvard

Investir en EHPAD en loi Censi-Bouvard est-ce rentable ? quels sont les avantages fiscaux d'un investissement en résidence EHPAD ?
[Total : 0    Moyenne : 0/5]
Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0

Un projet gagnant dans l’immobilier : investir en EHPAD

Investir en EHPAD par le biais de la loi de défiscalisation Censi-Bouvard : un investissement rentable

L’EHPAD (établissement hospitalier pour personnes âgées dépendantes) est une résidence médicalisée pour personnes âgées ayant besoin de l’assistance d’un tiers pour effectuer les actes du quotidien. La population étant vieillissante, la demande de place dans ces maisons de retraite est largement supérieure à l’offre et le marché est donc propice à l’investissement. Investir en EHPAD consiste à acheter une chambre, dont on confiera la gestion à une société exploitante. L’avantage est que le bailleur ne s’occupera ni de la location, ni de l’entretien. L’exploitant lui versera un loyer mensuel (plutôt alléchant dans ce domaine avec un rendement de 4,5 % environ) et grâce à la loi Censi-Bouvard 2016, si la résidence est neuve et conservée pendant au moins 9 ans, l’acheteur aura droit à une réduction d’impôts. Il faut savoir que cette loi est réservée aux contribuables Français qui réalisent des investissements locatifs meublés entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2016.

Investir en EHPAD en Censi-Bouvard : les avantages fiscaux

L’achat en EHPAD permet, grâce à la loi Censi-Bouvard de bénéficier d’une défiscalisation de 11 % du montant de l’investissement, à répartir sur 9 ans et applicable sur l’impôt sur le revenu. La base de calcul est le prix d’acquisition de la chambre médicalisée et les frais de notaire. Le plafond de défiscalisation est de 300.000 euros par an et par foyer fiscal, ce qui représente une remise d’impôt de 3666 euros maximum.
Autre avantage fiscal : les intérêts d’emprunt en Censi-Bouvard sont déductibles des revenus locatifs. En effet, tous les investissements à but locatif permettent de déduire les intérêts d’emprunt, lié au financement d’un bien immobilier, des revenus locatifs. Ainsi pour l’achat d’un EHPAD, les intérêts d’emprunt du crédit seront déductibles des loyers.
Mais attention, depuis la loi de finance 2013, le cumul des avantages fiscaux est limité à 10.000 euros, en conséquence les acheteurs de EHPAD devront faire attention à cette limite !

Exemple d’investissement dans une EHPAD en Censi-Bouvard :

Prix d’acquisition de l’EHPAD : 200.000 €
Frais de notaire : 5.800 €
Prix de revient : 205.800 €

205.800 x 11 % = 22.638 € / 9 ans = 2.515 € / an durant 9 ans = 209 € / mois pendant 9 ans.
La défiscalisation sera donc de 22.638 euros et l’avantage fiscal de 209 euros par mois.

Emprunt de 205.800 euros soit 1230 € / mois
Location de l’EHPAD : 783 € / mois
Impôts sur le revenu : 5000 €

Effort d’épargne : 783 + 209 – 1230 = – 228 € / mois
Gain fiscal : 22.572 euros

Investir en EHPAD est donc un investissement sûr et prometteur, mais attention tout de même de privilégier les grands groupes qui possèdent plusieurs résidences EHPAD, ce qui assurent de la solidité de l’exploitant et de la bonne santé financière de l’établissement. En effet, il faut savoir que certains petits établissements font faillite ou l’Etat ne renouvelle leur agrément pour des normes non respectées !

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0