Marché immobilier Bordeaux : hausse des prix

Hausse des prix pour le marché immobilier Bordeaux.
[Total : 0    Moyenne : 0/5]
Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0

Marché immobilier Bordeaux : la hausse des prix ne rebute pas les investisseurs

Hausse des prix pour le marché immobilier Bordeaux.

Hausse des prix pour le marché immobilier Bordeaux.

L’année se termine sur une note globalement positive en ce qui concerne la situation du marché immobilier de l’Hexagone. 2015 devra en effet être la période où le niveau des ventes a retrouvé un rythme accéléré, à peu de chose près semblable à celui des années de forte activité (1999-2007). En Gironde, l’état des lieux du marché immobilier local amène même un constat étonnant. Si Bordeaux est la ville où les prix de l’immobilier se sont envolés au cours des 10 dernières années, elle reste cependant plébiscitée comme l’agglomération où la majeure partie des Français seraient prêts à s’installer ou à investir. Les placements dans la pierre sont de fait toujours plus nombreux à Bordeaux et dans sa périphérie.

Marché immobilier Bordeaux : bond spectaculaire des prix immobiliers sur les 10 dernières années

Au cours de la dernière décennie, les villes françaises qui ont vu une hausse importante de la valeur de leur parc immobilier ne sont pas si nombreuses. Lors de la récente présentation de ses activités de l’année, l’Institut notarial de droit immobilier a en effet réalisé un focus sur l’évolution des prix de vente de l’immobilier ancien au cours des 10 dernières années. Hormis Paris, un bond significatif de ces prix – caractérisé par une hausse d’au moins 20 % – n’est en effet constaté que dans 6 agglomérations françaises de plus de 150 000 habitants. Et à ce petit jeu en particulier, c’est la Perle d’Aquitaine qui remporte la palme, tant dans la catégorie des appartements anciens que celle des maisons anciennes.

Pour ce qui concerne l’évolution des prix des maisons anciennes entre 2005 et 2015, une hausse comprise entre 20 et 30 % est remarquée sur 6 villes, à savoir Lyon, Nice, Marseille, Lille, Nantes et Bordeaux (30 %). Mais c’est à la vue des statistiques concernant les appartements anciens que l’on se rend compte de la valeur considérable caractérisant le parc immobilier bordelais. En effet, la Belle Endormie arrive première dans cette catégorie, car les prix de ses appartements anciens ont connu une hausse de + 57 % sur la dernière décennie. Avec des évolutions de prix moins importantes – respectivement de 42, 36, 31, 29 et 22 % – des villes comme Lyon, Lille, Nice, Strasbourg et Toulouse sont ainsi devancées par Bordeaux.

Marché immobilier Bordeaux : hausse de 18 % des ventes de biens immobiliers à Bordeaux

Le même rapport de l’Institut notarial de droit immobilier est riche en enseignement. On y remarque également l’évolution des transactions enregistrées au cours des derniers mois – entre septembre 2014 et septembre 2015 – avec 753 000 transactions immobilières, soit une hausse de + 4 % par rapport à la même période de 12 mois précédente. Ce bond des volumes des ventes se traduit néanmoins par un certain contraste, car les régions connaissent des fortunes diverses quant à la hausse des transactions immobilières. Mais, les bonds les plus importants ont été remarqués sur des zones comme le Calvados (+ 20 %), le Nord (+ 18 %), les Alpes-Maritimes (+ 17 %) et surtout la Gironde (+ 18 %). Même si le parc immobilier bordelais est donc caractérisé par une hausse constante, ce contexte n’a pas ralenti les investissements remarqués sur les derniers mois.

Bordeaux, ville la plus attractive pour une grande partie des Français

Au mois de septembre, une étude réalisée par un professionnel de l’immobilier en collaboration avec l’Institut CSA propose déjà des pistes significatives quant à l’engouement pour Bordeaux et sa périphérie chez les Français. L’un des objectifs de cette enquête était de connaître la ville préférée des Français s’ils devaient investir dans la pierre dans une autre agglomération ou tout simplement s’installer ailleurs. À l’occasion de ce sondage encore, la région bordelaise a reçu l’adhésion des interrogés en monopolisant la première place. À la question de savoir dans quelle ville le panel de sondés désirait vivre, la Perle d’Aquitaine arrive en tête avec 35 % des réponses. Pour ce qui est des villes où ils songeraient à investir, Bordeaux domine également le classement avec 30 % des votes recueillis.

Malgré la hausse constante des prix immobiliers, la forte attractivité du chef-lieu de la Gironde est ainsi notée par cette enquête. Cet intérêt pour la région bordelaise s’explique par l’excellent cadre de vie qu’elle propose à ses habitants, mais également par les mutations profondes qui y sont remarquées depuis 2005. Les grands projets portés par le territoire, la ligne à grande vitesse qui la connectera à Paris en moins de 2 heures ou encore les importants chantiers de réhabilitation des quatre coins de son aire urbaine font que Bordeaux a une cote toujours croissante auprès des Français. C’est donc aujourd’hui, et pour l’avenir également, l’une des valeurs sûres pour tout investisseur qui désire placer son argent dans la pierre.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0