Éco-quartier : des maisons-conteneurs à Brest

Éco-quartier de la Fontaine-Margot : la ville de Brest est actuellement en train de finaliser un projet de développement durable
[Total : 0    Moyenne : 0/5]
Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0

Brest : des maisons-conteneurs dans l’éco-quartier de la Fontaine-Margot

l’éco-quartier de la Fontaine-Margot de Brest a été réalisé selon une approche de développement durable et propose de l’habitat diversifié et des espaces d’activités. La ville portuaire de Brest est actuellement en train de finaliser un projet de développement durable. En effet, une grande partie des conteneurs stockés au port sera utilisé pour la construction d’un éco-quartier. Constitué de 12 maisons, l’éco-quartier sera bâti dans le quartier de la Fontaine-Margot. Le projet de l’éco-quartier est initiée par BMH (Brest métropole habitat)

Éco-quartier : les maisons-conteneurs, économiques, fiables et durables

L’idée de construire des maisons-conteneurs est arrivée tout naturellement. Débarqués puis vidés au port de Brest après un usage unique, les conteneurs venus de Chine deviennent de plus en plus encombrants. Pourtant, le rapatriement dans leur pays de provenance s’avère être trop onéreux. C’est de là qu’est venue l’idée du recyclage des conteneurs pour en faire des habitations.

Étant tout à fait réutilisables à l’issue de ce voyage unique, les conteneurs seront préparés, imbriqués et assemblés pour devenir des maisons-conteneurs. Toutefois, comme l’indique Thierry Provost, directeur promotion et service immobilier de BMH, les habitations seront dotées de la qualité et du confort nécessaires aux maisons. D’ailleurs, à terme, l’aspect extérieur ne laissera pas entrevoir que les habitations ont été construites à l’aide de conteneurs métalliques. De plus, il ajoute que le projet permettra de mettre en avant l’ensemble de l’éco-quartier de la Fontaine-Margot.

Cela dit, le principe des conteneurs recyclé n’est pas un concept nouveau, car à Brest, sur le parking Moulin-Blanc, la friterie a également été aménagée à partir de conteneurs. Ainsi, grâce à une expérience reconnue, la construction des maisons-conteneurs sera confiée à l’entreprise « Sefabe », en collaboration avec le cabinet d’architectes brestois ENO Architectes. La livraison des travaux sera prévue pour le premier trimestre 2017, soit un an après le lancement de l’appel d’offre.

Les maisons-conteneurs : des habitations encore plus accessibles

Construits sur une surface d’environ 5.000 m², la douzaine de maisons-conteneurs sera commercialisée par Tymmo, spécialiste de la location-accession. Projet éligible au prêt social location-accession, les maisons-conteneurs seront exclusivement destinées aux foyers à revenus modestes. En effet, pour en devenir acquéreur, le candidat doit justifier un revenu annuel inférieur à 23.792 euros, ou 31.727 euros s’il est en couple.

S’il est éligible, l’acquéreur pourra choisir entre une maison de type T4 ou T5, avec une surface habitable allant de 86 à 99 m². Avec une mise à prix fixée entre 150.000 et 160.000 euros, la maison sera livrée clés en main. Disposant d’un petit jardin et de son abri, de deux places de parking, sans travaux supplémentaires à prévoir.

De plus, les propriétaires bénéficieront de frais bancaires avantageux, d’une réduction de la TVA à 5,5 %, de l’APL (Aide personnalisée au logement) durant la période de location et de prêt à taux 0. En outre, pour les propriétaires, les frais de notaire seront réduits, il y aura également une défiscalisation foncière pendant quinze ans, accompagnée d’une possibilité de revente du bien si le projet n’aboutit pas. Au niveau de l’architecture, les armatures seront assemblées en étant entièrement habillées, et ce, conformément aux dernières normes de construction. De plus, la surface habitable comprise entre 86 et 99 m² ne sera pas compartimentée.

Éco-quartier : les impacts du projet

À partir de ce projet, Brest tient à affirmer son statut de ville accueillante. À ce titre, elle met en avant l’installation de nouveaux arrivants et des nouvelles familles dans des zones proches des emplois. Grâce à ce projet des maisons-conteneurs, Brest met en avant l’équilibre entre l’offre de logements de qualité conformes aux besoins, désirs et revenus des familles. À terme, ce projet permettra de relancer l’attractivité du quartier de Fontaine-Margot et son accessibilité avec les quartiers environnants.

La construction de ces 12 maisons-conteneurs mises en location-accession va de pair avec les défis posés par la Métropole brestoise qui donnera aux ménages à faibles revenus la possibilité d’acquérir de nouvelles habitations écologiques, dans des conditions plus qu’avantageuses. À travers ce projet, Brest démontre également que les habitations issues de l’aménagement urbain ne sont pas uniquement destinées aux particuliers à revenus aisés.

De plus avec des tarifs immobiliers parmi les plus bas de l’hexagone, Brest tient à confirmer, à travers ce projet, son attractivité sut le marché immobilier. Il est vrai que dans de telles conditions, tout pourrait porter à croire que si Brest élargit les bénéficiaires à la catégorie des étudiants, il est fort probable que ceux-ci fassent de la ville, le premier choix en matière de destination universitaire.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0