Construire son patrimoine immobilier simplement

patrimoine immobilier
[Total : 1    Moyenne : 2/5]
Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0

Placement immobilier : comment se constituer un patrimoine immobilier simplement

patrimoine immobilier

Comment constituer son patrimoine immobilier ?

Se constituer un patrimoine immobilier est possible, même en période de crise et même avec une capacité d’épargne limitée. Investir Immobilier décrypte la marche à suivre.

Pour se constituer un patrimoine immobilier, même avec des revenus modestes, le placement immobilier locatif est une solution particulièrement intéressante.

Faire jouer le crédit immobilier

Même lorsque la capacité d’épargne du particulier n’est pas très importante, il est possible de se constituer un patrimoine immobilier, en se constituant un capital à crédit. L’équation est simple : le particulier emprunte un certain montant pour acquérir un bien immobilier qu’il met ensuite en location. Le crédit est ensuite remboursé par les recettes locatives que le particulier retire de son bien.

L’investissement locatif est l’un des seuls types de placement pour lequel la banque prend en compte les recettes locatives futures au moment d’accepter le dossier de prêt. Si bien qu’il est possible de monter un placement immobilier locatif même sans apport – en dehors des frais de notaire, qui représentent environ 7% du prix d’achat. Il est toutefois important de respecter quelques précautions simples : ne pas surévaluer le montant des recettes locatives et ne pas payer trop cher l’achat au mètre carré, afin de s’assurer d’un taux de rendement locatif positif et stable.

Bien choisir son dispositif de défiscalisation immobilière

Le second levier dont dispose un particulier qui souhaite se constituer un patrimoine immobilier simplement est la réduction d’impôts. Selon le type de bien, il existe plusieurs dispositifs de défiscalisation immobilière comme la loi Pinel, le dispositif Censi-Bouvard, l’investissement en EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) ou encore le statut de LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel).

Chaque dispositif de défiscalisation immobilière a ses spécificités mais le principe général reste le même : relance incitativement le marché locatif en offrant des réductions d’impôts. Le propriétaire s’engage donc à mettre son bien en location pour une durée minimale – généralement 9 ans – et selon un certain nombre de conditions tels que le plafonnement du montant des loyers ou le plafonnement des revenus des locataires. En échange, il bénéficie d’avantages fiscaux qui lui permettent au fil des années d’amortir une partie non négligeable du prix d’achat du bien immobilier.

Afin de déterminer le dispositif de défiscalisation immobilière le plus avantageux suivant si situation, le particulier peut avoir intérêt à faire appel à un professionnel tel qu’un Conseiller en Gestion de Patrimoine (CGP). Celui-ci dresse le profil de l’investisseur – situation professionnelle et financière, type d’investissement souhaité, finalité du projet immobilier, etc. – et propose le montage immobilier le plus pertinent.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0

Laisser un commentaire