Immobilier Lyon : légère baisse des prix

Immobilier Lyon : légère baisse des prix
[Total : 0    Moyenne : 0/5]
Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0

Immobilier Lyon : les prix ont légèrement baissé sur une année

Immobilier Lyon : légère baisse des prix

Immobilier Lyon : légère baisse des prix.

Selon les professionnels, le prix de l’ immobilier Lyon a affiché une baisse de 1,4 % au cours de l’année 2015, mais a réussi à se stabiliser au mois de décembre dernier.

Recul de 1,4 % du prix de l’ immobilier lyon sur toute l’année 2015

La 77e édition du baromètre national mensuel a révélé le jeudi 7 janvier que les prix de l’immobilier lyon ont accusé un recul de 1,4 % sur l’ensemble de l’année 2015. Le prix moyen des logements à Lyon enregistré au cours de l’année dernière est descendu en dessous de la barre des 2 500 € en chutant à 2 494 €/m². Cette baisse est d’ailleurs constatée également par d’autres experts, mais de leur côté, elle est moins prononcée, car elle n’atteint que – 0,6 %. Cette tendance s’étend sur toutes les grandes villes françaises exceptées Nantes, qui affiche la meilleure progression annuelle avec plus de 3 %, Bordeaux et Montpellier qui ont connu des hausses respectives de 0,8 % et 0,5 %. Ce sont les prix de la pierre à Lille qui ont subi la plus forte régression avec près de 3,7 points de perdus suivis de Paris et de Strasbourg qui ont vu chacun une diminution de 1,9 %. Ensuite vient Marseille avec une perte de 1,7 %, Lyon avec 1,4 % talonné de près par Nice avec 1,3 % et Toulouse avec 0,5 % de baisse.

Des prix disparates dans les quartiers de Lyon au cours de l’année 2015

Si un recul a été constaté sur l’ensemble de Lyon l’année dernière, cela n’est pas le cas de tous les quartiers lyonnais. En effet, certaines zones, notamment celles du centre-ville, le quartier de la Croix-Rousse, les quais du fleuve et le 6e arrondissement ont connu une hausse assez conséquente pouvant atteindre jusqu’à 6 000 € le mètre carré.

Ce sont les quartiers comme Gerland, Vaise, Mermoz, Point-du-jour, Villeurbanne et le 7e arrondissement qui ont surtout été affectés par la baisse des prix. Dans ces zones, des logements neufs de 40 m² ont pu s’acquérir à partir de 97 600 €, prix qui tombent à 63 100 € dans l’ancien.

Les prix n’ont donc pas évolué de la même manière dans tout Lyon en 2015. Une grande disparité s’est même installée particulièrement entre le 2e arrondissement qui affichait des prix au mètre carré à 4 930 € et le 9e arrondissement avec 3 270 €/m², soit une différence de plus de 1 700 €.

Stabilisation des prix de l’immobilier Lyon au mois de décembre

Au mois de décembre dernier, la ville de Lyon a vu se stabiliser ses prix. Dans les autres grandes villes, les prix ont eu un regain de vitalité sauf à Paris et à Lille qui sont restées dans le rouge avec des pertes respectives de 0,4 et 0,8 point. En étendant le constat sur le mois de novembre, la baisse est encore plus accentuée, car le recul atteint -0,9 % dans la capitale et -1,8 % à Lille. Durant le mois dernier, le prix immobilier de Nantes connait la hausse la plus importante de décembre sur tout le territoire français avec +0,6 %. Bordeaux et Montpellier maintiennent aussi leur place et ne cèdent les logements qu’à + 0,5 % et +0,4 %. De leur côté, Toulouse et Strasbourg renversent leur tendance à la baisse des prix sur l’année et augmentent de 0,5 %. Nice réussit à orienter aussi ses prix vers le haut avec +0,3 % tout comme Marseille avec un timide 0,1 %.

Il est à noter que ces chiffres ont été calculés sur la base des promesses de vente conclues par mois dans plusieurs agences immobilières. Le baromètre de paris par contre st établi suivant un indice communiqué par la Chambre de Commerce d’Île-de-France et qui se base sur les actes de vente authentiques finalisés trois mois après la signature de la promesse de vente.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0