Quartier de Gerland : investir à Lyon

Quartier de Gerland : vitrine de la dynamique du marché immobilier à Lyon
[Total : 1    Moyenne : 1/5]
Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0

Le quartier de Gerland : vitrine de la dynamique du marché immobilier à Lyon

Quartier de Gerland : vitrine de la dynamique du marché immobilier à Lyon

Quartier de Gerland : vitrine de la dynamique du marché immobilier à Lyon.

Le quartier de Gerland s’annonce actuellement comme le quartier où investir à Lyon. Son récent désenclavement et les nouveaux projets tels que le quartier des Girondins ont accru son attractivité sans pour autant gonfler les prix dans l’immobilier.

Gerland : un quartier très attractif où investir

Gerland, quartier occupant les deux tiers du 7e arrondissement de Lyon, s’affirme aujourd’hui comme la vitrine du dynamisme du marché immobilier de la ville. En effet, c’est le quartier oû investir par excellence avec ses résidences modernes, ses sites universitaires, le pôle de recherche en science de la vie sans oublier son fameux stade olympique lyonnais. De plus, Gerland s’est récemment désenclavé grâce à la prolongation de la ligne de métro, les deux lignes de tramway et les autoroutes qui sont proches. Par ailleurs, les ZAC (zones d’aménagements concertés) des Girondins et du Bon-Lait ont favorisé l’implantation de plusieurs commerces.

Cependant, tous ces facteurs d’attractivité n’ont pas pour autant augmenté pour l’instant les prix de l’immobilier dans l’ancien qui ont stagné entre 2 500 € et 3 000 € le mètre carré depuis deux ans maintenant. Ces prix sont encore jugés abordables en comparaison avec les autres quartiers lyonnais, notamment ceux du Nord. Les logements anciens peuvent même s’acquérir à moindre coût à l’instar d’un trois-pièces de 64 m² d’un immeuble des années 60 cédé à 155 000 € soit 2 420 €/m². Pour la même surface, mais dans un bâtiment de l’an 2000, le prix du mètre carré est ramené à 2 800 €, c’est-à-dire 180 000 € au total. Les habitations plus récentes par contre seront vendues aux alentours de 4 000 €/m² comme cet appartement de 87 m² construit en 2011 et acheté à 367 000 € (4 218 €/m²). Le marché immobilier du quartier de Gerland reste donc accessible pour tous les budgets.

Le quartier de Gerland en plein développement

Si dans le cadre de « Follement Gerland », des travaux de constructions de 600 logements neufs sont déjà en cours, trois nouveaux projets immobiliers mixtes seront entamés très prochainement en plein centre du quartier des Girondins à Gerland. Développé par Nexity Appolonia et mené par trois architectes choisis au terme d’un appel à projet, 450 logements neufs et commerces prendront pied sur 185 000 m², soit près de 11 000 m² de tènement. Ils seront construits dans des normes d’architecture, d’environnement et de paysage répondant aux qualités d’« îlot-jardin » autrement dit un cœur d’un îlot abondamment végétalisé, doté d’un vaste espace central en pleine terre. Les modes d’habitation se rapprocheront des codes de maisons individuelles, dont la majeure partie sera des duplex avec vides sur séjour, ils seront dotés de terrasses et loggias… La construction de ces logements débutera d’ici le début du premier semestre de l’année prochaine, mais l’acquisition pourra se faire dès la fin septembre de cette année. En ce qui concerne les 600 logements qui sont déjà en plein chantier, ils pourront être livrés à partir du mois de juillet jusqu’au mois d’octobre 2017.

En parallèle, les travaux d’aménagement d’espaces publics concentrés autour des projets déjà entamés commenceront pendant ce mois de janvier.

Le quartier des Girondins

Le quartier des Girondins est un projet qui s’inscrit dans l’urbanisation stratégique de la métropole de Lyon, symbole du Gerland Aménagé et qui s’étend dans le nord sur 17,5 hectares près de la Place Jean Jaurès. Le projet rassemble donc aujourd’hui la construction de 1050 logements, dont plus de la moitié sont déjà en cours, répartis sur plusieurs lots et attribués à de grands groupes tels que Bouygues Immobilier, Icade, Altarea Cogedim et Nexity Appolonia. Les logements comprendront des habitations dont des résidences pour étudiants, des commerces et des bureaux (Ivoire et Green Office Link) et seront construits suivant trois critères de qualité à savoir le côté urbain, environnemental et paysager.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0