Grand Cœur Montpellier

Grand Cœur Montpellier : un projet immobilier d'envergure visant à revaloriser le centre-ville de la ville de Montpellier
[Total : 0    Moyenne : 0/5]
Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0

Grand Cœur Montpellier : vers un regain de dynamisme du centre-ville de Montpellier

Grand Cœur Montpellier : Redonner sa place et son rayonnement au centre-ville de Montpellier. Voilà en résumé l’objet du projet Grand Cœur Montpellier présenté par le maire de Montpellier Philippe Saurel. Ce projet touchant les quartiers du centre-ville, dont l’Écusson, prévoit de grands travaux d’aménagement de mobilité, commerciaux et paysagers sur Montpellier Centre. Le projet n’est pas nouveau, car il a été pensé et dessiné depuis 2003 devant la détérioration progressive des bâtis séculaires et en parallèle de l’image du centre, ternissant son histoire et son originalité.

Grand Cœur Montpellier : revaloriser le centre-ville de Montpellier

Mettre quatre axes interdépendants en avant : logement, commerce, patrimoine bâti, cadre de vie. C’est l’essence du projet Grand Cœur Montpellier. En d’autres termes, il s’agit d’un programme intégré de réhabilitation de logements rendus insalubres à cause de l’inexistence de programmes consistant à les remettre en état. Par ailleurs, il concerne également la revitalisation de l’économie du quartier en favorisant l’artisanat et le commerce de proximité qui sera amplement considéré. Cette revitalisation passera par la mise en avant d’une offre immobilière adaptée aux attentes des acteurs du secteur du commerce afin d’éviter les éventuelles vacances de locaux. Le projet Grand Cœur Montpellier vise également à préserver le patrimoine historique de la ville, notamment en réhabilitant les constructions les plus représentatives de son histoire tout en luttant contre les actes de vandalisme tels que les tags. L’amélioration du cadre de vie publique figure, en outre, parmi les composantes les plus importantes de ce projet. Il s’agit d’effectuer certains aménagements d’espaces publics incluant la mise en place d’infrastructures de salubrité ainsi que des mesures en faveur de la sécurité. Grand Cœur prévoit la réaffectation de certains centres fameux dans le centre-ville. Il s’agit entre autres des archives municipales historiques. Des constructions d’autres centres sont également prévues, notamment celle du conservatoire Pierres Vives. Certaines constructions plus ou moins anciennes seront détruites afin de valoriser certaines friches. Ce sera le cas de l’immeuble Arche. Sur ce point, la valorisation des friches, l’espace Capoulier sera mis en vente.

Grand Cœur Montpellier : un projet immobilier d’envergure

Le projet Grand Cœur Montpellier concerne près de 700 hectares de superficie pour 83000 habitants, soit plus du tiers de la ville. Ses principaux axes d’intervention concernent le logement, le commerce, le cadre de vie. En outre, il prévoit également des aménagements de déconcentration et de liaison avec les autres quartiers de la ville, notamment la promotion de nouvelles activités sur des réserves foncières et immobilières non exploitées le long de la voie ferrée. L’achèvement de la ligne de tramway fera aussi partie des priorités, incluant la mise en place de deux allées latérales. Le projet prévoit également des aménagements sur des quartiers considérés comme historiques, c’est le cas notamment des faubourgs de Courreau et de Figuerolle où il y aura, entre autres, le déplacement du marché de Salengro. Le revêtement de la Grand-rue Jean Moulin sera aussi entièrement refait. D’autres aménagements concernent la réaffectation de certains services et centres célèbres, des opérations de rénovation des bâtisses historiques, la création de parkings et de voies piétonnes. Des places ou des centres commerciaux seront également aménagés. Les projets de réhabilitation de logements vont porter sur 1600 propriétés, dont un tiers de logements sociaux.

Grand Cœur Montpellier : mettre en avant le bien-vivre

Les décideurs ont décrit le projet comme étant une remise en place des concepts de proximité dans la vieille ville. Dans ce cadre, la piétonnisation et la mise en place d’endroits publics conviviaux priment sur les autres aménagements importants de type centre commercial. La piétonnisation apparaît comme étant une bonne solution pour fluidifier la circulation dans le centre-ville. La promotion des commerces de proximité entre dans le cadre de l’amélioration du bien-être de la population du quartier. En effet, le projet prévoit l’embellissement du quartier par des actions de ravalement des façades. Par ailleurs, il vise aussi la disparition de l’automobile dans le centre-ville au profit des moyens de mobilité propres comme le vélo. Les automobilistes devront ainsi prendre les transports en commun ou s’adonner à la marche à pied. Sur ce point, la ligne de tramway numéro 3 est prévue, même si celle-ci ne sera effective que dans quelques années. Un marché en plein air sera installé en situation de carrefour afin de limiter l’accès en automobile. Par ailleurs, les actions des associations seront sollicitées pour la mise en place du projet « bien-vivre ». Celles-ci se porteront garant de l’application de certaines chartes sociales. Il s’agit entre autres de la charte sur l »utilisation des terrasses pour préserver l’aspect du centre-ville, la charte bruit pour l’adoption d’un seuil autorisé de nuisance sonore, et la charte propreté pour la préservation du statut et de l’aspect du quartier.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0