Investir à Nantes : arrêt EuroNantes

Le quartier EuroNantes attirent les investisseurs en immobilier.
[Total : 0    Moyenne : 0/5]
Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0

EuroNantes gare : cette nouvelle aire urbaine qui attire les investisseurs immobiliers

Le quartier EuroNantes attire les investisseurs en immobilier.

Le quartier EuroNantes attire les investisseurs en immobilier.

À Nantes, l’air grisant du renouveau se fait sentir. Ici, un tout nouveau quartier baptisé « EuroNantes » ou « Pré-Gauchet » redynamise les environs de la gare sud. Aujourd’hui, des projets d’aménagements saisissants confèrent un visage urbain innovant à la ville. Des immeubles flamboyants de grande hauteur, des commerces, des espaces verts… pas étonnant que le département attire de plus en plus les grands investisseurs et promoteurs immobiliers. Si depuis ses dernières années avec un certain nombre de restructurations, l’agglomération nantaise a déjà connu une croissance importante, pour les années à venir, la tendance n’est pas prête de s’inverser.

Le projet « Euronantes » en un mot

À Nantes, au début des années 2000, un nouveau projet d’aménagement a été lancé par la municipalité afin de renforcer l’attractivité de la ville. Ce programme prévoyait l’établissement de deux sites urbains appelés : quartier Gare et quartier Tripode. Ces derniers devront accueillir des commerces, des bureaux, des logements de haut standing, des nouvelles habitations, des grands équipements, etc. Le but est de créer un climat d’affaires et un environnement propice au développement des activités économiques de l’agglomération.

La réalisation du projet a été divisée en trois phases. La première période (2007-20012) a été marquée par la commercialisation de 80.000 m² d’espaces de travail dans la ville. Ces constructions neuves ont attiré les grands acteurs économiques du territoire. Puis, entre 2013 et 2017, l’accent est mis sur la construction de logements dans les deux quartiers visés. Quant à la troisième phase (2017-2020), ce pôle d’affaires souhaite diversifier ses services grâce à la mise en chantier des immeubles neufs qui seront destinés à l’hôtellerie, aux commerces, etc. Puis, le projet prévoit la restructuration de la gare pour augmenter le nombre des visiteurs dans la ville. En effet, si à l’heure actuelle, ce moyen de transport ne peut accueillir que 11 millions de passagers et l’objectif est d’amener ce chiffre à 25 millions d’ici 2030.

Quartier Gare: un site urbain doté d’un dynamisme exceptionnel

Il y a 10 ans, le quartier situé près de la gare menant à Malakoff était un endroit peu fréquenté qui n’avait rien d’intéressant à part l’ancien centre de tri postal et une simple boutique de matériaux. Aujourd’hui, il abrite plus de 742 logements, 68.000 m2 de bureaux, 6700 m² de commerces,.. En quelques années, le quartier est totalement métamorphosé. Des immeubles au style novateur de 50 m de hauteur se dressent au cœur du Pré-Gauchet. Cette fois-ci, la municipalité a vu juste : les alentours de la gare sont effectivement dynamisés.

Actuellement, plusieurs entreprises animent l’économie de cette partie de la ville comme le Crédit municipal, Dreal, Veolia, Unedic, etc. Elles sont principalement implantées dans les grandes structures construites aux pieds de la gare. Parmi elles, l’immeuble Skyline labellisé BBC (ou bâtiment basse consommation) accueille 18.000 m² d’espaces de travail, le bâtiment Euroquartz de Haute Qualité environnementale (HQE) propose 4000 m² de bureaux, etc.

Côté habitation, le quartier Gare réserve également pas mal de surprises. Ici, nous pouvons découvrir plusieurs immeubles de logements comme l’ensemble Chroma. Une résidence contemporaine de 5900 m², ce bâtiment abrite aujourd’hui 87 appartements ainsi que 22 logements sociaux. De plus, ce site héberge également des habitations mixtes telles que Kanopé. Avec 120 logements, cet immeuble dispose aussi d’une surface supplémentaire de 900 m² qui est spécialement dédiée aux commerces locaux et aux espaces de travail.

Nantes: une ville à multiples projets

À l’heure qu’il est, d’autres programmes d’aménagement sont en cours dans l’agglomération nantaise. C’est le cas par exemple de l’aéroport du Grand Ouest, situé sur le site de Notre-Dame-des-Landes. Grâce à cette nouvelle structure HQE, la ville souhaite développer ses activités aéroportuaires et faciliter l’accessibilité des étrangers dans le département.

Par ailleurs, l’hôtel quatre étoiles Radisson Blu a ouvert ses portes en novembre 2012 sur le site de l’ancien palais de justice de Nantes, place Aristide Briand. En abritant 20 suites, 142 chambres, un centre culturel d’art moderne, un coin-bar de style lounge, un espace forme de 200 m², il a été spécialement conçu pour recevoir les clients d’affaires étrangers les plus exigeants. Son ouverture a engendré un effet en chaine, avec des réaménagements autour de la place, et des constructions de logements et de commerces.

Les promoteurs ont déjà programmé à Nantes 77 projets immobiliers pour les années à venir.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0