Immobilier rennes : objectif EuroRennes

Immobilier Rennes : objectif EuroRennes
[Total : 1    Moyenne : 1/5]
Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0

Le quartier EuroRennes : fer de lance du marché immobilier à Rennes ?

Marché immobilier Rennes : objectif EuroRennes

Marché immobilier Rennes : objectif EuroRennes.

Le quartier Eurorennes se place aujourd’hui comme le cœur de la métropole de Rennes en étant à la fois un quartier d’affaires, un quartier d’habitation et un quartier de commerce. Porteur de nombreux projets immobiliers, il influencera très certainement le marché immobilier global de Rennes.

Le quartier Eurorennes : viviers d’une multitude de projets immobiliers.

Étendu sur près de 58 Hectares sur presque 2 kilomètres de long, le quartier Eurorennes se place aujourd’hui non seulement comme le nouveau quartier d’affaires de Rennes, mais aussi comme le cœur de la métropole. En effet, cette zone devenue ZAC Eurorennes depuis 2010 a été aménagée de façon à ce qu’elle évolue en un site stratégique d’intérêt communautaire. Son principal objectif est de créer un continuum urbain dans la ville de Rennes en rapprochant la partie nord de la partie sud.

Véritable vitrine vivante, le projet vise la mixité en faisant du quartier Eurorennes la place forte de l’activité tertiaire et de la direction des entreprises tout en aménageant des lieux d’habitations et de commerces. Il possède d’ailleurs un potentiel constructible pouvant aller jusqu’à 250 000 m² à SHON ou surfaces hors œuvre nettes, qui est une mesure de superficie pour les projets de constructions immobilières.

Parmi les projets de construction prévus, le groupe immobilier Giboire se chargera de faire sortir de terre l’îlot Féval du côté sud de la gare juste en face de la prison pour femme. Entre autres, le groupe aura aussi la responsabilité d’ériger d’ici la fin de l’année prochaine un immense immeuble de standing de sept étages sur les 9 000 m² ou était anciennement localisé le hangar de la Trocante. Cette opération estimée à 28 millions d’euros, donnera vie à des logements qui pourront s’acquérir à 3 800 € le mètre carré.

D’autres projets de construction de bâtiments à usage résidentiel et professionnel se concrétiseront aussi sur les actuelles friches industrielles qui seront démolies à cet effet. Le projet Trigone quant à lui prendra forme près de la Poste, juste au-dessus du pont de l’Alma.

La nouvelle gare de Rennes : un pôle d’échange multimodal et un liant urbain

La nouvelle gare de Rennes est l’un des éléments clés du projet Eurorennes, car elle servira immanquablement de levier qui renforcera le statut de Rennes en tant que métropole européenne, mais aussi de capitale régionale entreprenante et attractive. Si autrefois, les voies ferrées marquaient la nette coupure entre les parties nord et sud de la ville de Rennes, désormais la gare jouera le rôle de liant et facilitera le flux de communications. D’autre part, ce sera le lieu de connexion par excellence de la ville historique et de la ville moderne et elle reliera les nouveaux quartiers stratégiques à ceux qui sont en cours de requalification urbaine.

Il est important de noter que deux grands projets ont essentiellement enclenché l’aménagement et l’agrandissement de la gare de Rennes à savoir :

  • le projet LGV Bretagne – Pays de la Loire qui permettra de rallier Paris-Rennes en 1 h 27 d’ici 2017 ;
  • l’installation vers 2019 d’une deuxième ligne de métro qui sera connectée à la ligne a et à la station gare.

Par conséquent en 2020, plus de 128 000 personnes devraient transiter par jour par la nouvelle gare de Rennes si en 2007, la fréquentation journalière n’était que de 63 000 passagers.

Outre les LGV, TER et métros le périmètre de la gare sera adapté pour devenir un pôle d’échange multimodal notamment en favorisant les autres modes de transports tels que les transports en commun, les voitures particulières, le vélo et l’accès à pied.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0