Immobilier Tours : faut-il investir ?

Immobilier Tours : quels sont les quartiers les plus intéressants pour réaliser le meilleur investissement immobilier dans la ville de Tours ?
[Total : 1    Moyenne : 3/5]
Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0

Immobilier Tours : Les bons plans d’investissement immobilier à Tours

Immobilier Tours : la ville de Tours attire de nombreux investisseurs en immobilier… Ville du centre-ouest de la France, Tours est située sur les rives de la Loire et du Cher. Considérée comme l’une des cités historiques où s’est construite l’unité française, Tours a été récompensée par le label Villes et Pays d’art et d’histoire. De plus, elle a également été inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO pour son paysage culturel. Depuis quelques années, les effets de ces différentes reconnaissances se sont fait ressentir au sein de la ville, notamment dans le secteur immobilier Tours. En effet, grâce à une demande locative en nette hausse , la ville de Tours attire de plus en plus d’investisseurs. Afin de déterminer la rentabilité d’un investissement immobilier dans la ville de Tours, il faut d’abord connaître quelle est la situation actuelle du secteur au sein de la ville.

Le secteur immobilier dans la ville de Tours

Depuis quelques années, les vendeurs ont été d’accord pour appliquer une baisse générale des tarifs dans le secteur immobilier Tours. En effet, avec une baisse de 10 à 15 % des prix, un nombre croissant de particuliers souhaitent y vivre ou y investir. Pour un prix au m² de 2,260 euros dans l’ancien, la rentabilité est estimée à 5,6 %. De ce fait, la demande en matière locative ne cesse de croître.
D’ailleurs, par souci de commodité et de proximité, les personnes âgées représentent une forte part de la demande. De plus, avec l’arrivée annuelle de 24,000 étudiants, les demandes locatives ne cessent d’augmenter. En effet, le quart d’entre eux souhaitent devenir locataires. Face à cette demande abondante encore en phase croissante, l’investissement immobilier peut connaître une rentabilité optimale dans la ville de Tours.
Toutefois, il faut rappeler que lorsque l’on parle d’investissement, surtout dans le secteur de l’immobilier, la localisation doit être méticuleusement étudiée. En effet, si une ville semble être en général propice à l’investissement, les habitudes, les modes de vie et les centres d’intérêt peuvent varier d’un quartier à l’autre.

Immobilier Tours : les opportunités immobilières par quartiers

En matière de rentabilité locative, le choix de la localisation est primordial. D’abord, cette analyse permettra de situer les possibilités de diversification, mais elle permettra également de connaitre le nombre de demandeurs en ce qui concerne la location.  Ainsi, dans la ville de Tours, les tendances de demandes immobilières gravitent essentiellement autour de trois quartiers.
D’abord, il y a le quartier de la Cathédrale, situé en plein centre-ville de Tours. De par son animation permanente et son dynamisme, de jour comme de nuit, le quartier est très prisé par les jeunes. Qu’ils soient étudiants ou célibataires, le quartier les attire. Avec la présence de musées, de restaurants, de bars et de boutiques, les activités ne manquent pas. Ainsi, un jeune s’y sentira à son aise. En ciblant cette catégorie de personnes, il semblerait plus rentable d’investir dans une location en meublé. Dans ce secteur, les tarifs varient entre 50,000 et 136,000 euros pour les anciennes habitations d’une surface de 25 et 40 m². Dans le neuf, les prix s’élèvent dans les 73,000 à 186,400 euros pour la même surface.
Ensuite, dans un décor plus discret et plus calme, nous trouvons le quartier des Prébendes. Le quartier idéal pour les jeunes couples avec enfants en bas âge et en quête de tranquillité. Dans ce quartier résidentiel, les prix de vente peuvent atteindre les 350,000 euros pour une ancienne maison de 110 m². Malgré ce décor calme et paisible, les prix à la location sont identiques à ceux du quartier de la Cathédrale pour les mêmes surfaces.
Enfin, le quartier de Velpeau, se présente avec des prix plus abordables. Environné par la gare et des écoles, le quartier a été réaménagé par la ville. Ainsi, ce quartier est adéquat pour un investissement locatif dans l’immobilier réhabilité et à prix abordable. Pour une superficie de 25 à 40 m², les tarifs varient entre 46,500 et 112,000 euros dans l’ancien. Dans le neuf, ils se situent entra 67,000 et 152,000 euros, pour les mêmes dimensions.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0