Investissement locatif Pinel : quel est le bon moment ?

Investissement locatif Pinel : y a t-il une date limite ?
[Total : 0    Moyenne : 0/5]
Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0

Investissement locatif Pinel : à quel moment s’y prendre exactement ?

Investissement locatif Pinel : y a t-il une date limite ?

Investissement locatif Pinel : y a t-il une date limite pour entreprendre les démarches ?

Se substituant à la loi Duflot, le dispositif d’investissement locatif Pinel est effectif depuis le 1er janvier 2015. En un temps record, il arrive à gagner en popularité, car jugée plus souple. Sa particularité réside dans un mécanisme permettant aux investisseurs en immobiliers qui font l’acquisition d’un logement immobilier neuf pour le mettre en location, de bénéficier d’une réduction d’impôt en fonction de la durée de la mise en location.

L’essentiel à savoir sur le dispositif d’investissement locatif Pinel

Un investisseur physique ou moral peut aspirer au dispositif d’investissement locatif Pinel, en faisant l’acquisition d’un logement immobilier neuf ou rénové entre début septembre 2014 et fin 2016. La défiscalisation à proprement parler découle d’une mise en location du logement sur une durée de 6, 9 ou 12 ans. Ces durées permettent respectivement de bénéficier d’une réduction d’impôts de 12 %, de 18 % et de 21 %.

Cet avantage implique également des emplacements géographiques bien définis. Ceux-ci ayant été sélectionnés en référence aux plafonds de loyer mensuel par mètre carré. Le dispositif d’investissement locatif Pinel concerne en effet la zone A avec un prix de 12,49 euros, la zone A bis de 16,82 euros, la zone B1 de 10,06 euros, ou encore la zone B2 de 8,74 euros. Cette dernière requiert un accord signé par le Préfet de région.

Une date limite pour l’investissement locatif Pinel ?

Selon une responsable du département communication du courtier Empruntis, Cécile Roquelaure, mieux vaut se lancer dans un investissement locatif Pinel avant le 15 novembre 2015. Cette recommandation se voit effectivement justifier si l’on se réfère à deux éléments :

  • Le premier concerne la « liste noire » dans laquelle figurent un certain nombre de villes. Si l’on vient à tomber sur l’une d’entre elles, le risque de se heurter à une lourdeur administrative est significatif. La signature du contrat d’investissement locatif Pinel va alors avoir lieu au-delà du 31 décembre 2015, date limite pour ceux espérant alléger la note dès 2016.
  • Le second porte sur l’état d’esprit de l’investisseur au moment de la signature du contrat. Au-delà du 15 novembre, tout devient effectivement compliqué et même si celui-ci arrive à boucler son dossier, le risque est grand qu’il le fasse dans des conditions défavorables, lesquelles vont le contraindre à passer à l’acte, même si les garanties afférentes au contrat ne lui sont pas profitables.

15 décembre 2015 : Vive les vacances

Les arguments du Président du courtier immobilier ACE Crédit en termes de timing pour l’investissement locatif Pinel ne font qu’étayer les propos de Cécile Roquelaure. Joël Boumenil insiste surtout sur le 15 décembre 2015, date à laquelle les bureaux sont généralement vidés, pour cause de vacances scolaires de fin d’année. Une responsable d’un département financier de la BRED, Banque privée, Delphine Pasquier confirme en avançant que faute de signature avant cette date, l’opération risque de ne pas aboutir avant le 31 décembre.

Investissement locatif Pinel et SCPI Fiscales

Ceux aspirant à se procurer des parts de SCPI Fiscales, avec l’ambition de voir leurs revenus 2015 défiscalisés, n’ont pas encore à se bousculer. Ils ont jusqu’au 31 décembre pour entreprendre l’ensemble des démarches requises. Les régimes d’investissement locatif Pinel leur seront proposés avec les mêmes conditions que s’ils ont investi dans un logement neuf ou assimilé neuf. En bonus, cette frange d’investisseurs se trouve exempte des soucis de gestion liés entre autres aux impayés de loyers.

Au passage, à noter que ce type d’investissement est à la portée de tout un chacun. En effet, il suffit de quelques milliers d’euros pour faire l’acquisition de ces parts de SCPI Fiscales. Le principal atout est matérialisé par le fait qu’il est possible de faire un « investissement sur mesure », en vue d’une défiscalisation qui cadre au centime d’euro prêt avec sa situation.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0